Pharma et DM  >  Dossiers  >  Mettre en place un chatbot en sept points

Mettre en place un chatbot en sept points



Alors que la technologie chatbot est utilisée dans de nombreux secteurs, ces agents conversationnels commencent à être mis en oeuvre dans le secteur de la santé. Si les établissements hospitaliers y voient un intérêt pour répondre aux questions des patients notamment pour la prise de rendez-vous, les laboratoires pharmaceutiques commencent à en mettre en place. mind Health détaille en sept points leur implémentation. 

Accompagner les patients dans l’ambulatoire ou assurer un support pour la prise de rendez-vous des patients dans les établissements hospitaliers mais aussi répondre aux questions autour de produits hors médicament des laboratoires pharmaceutiques, les chatbots font leur début dans la santé sur le marché français. Dans l’industrie pharmaceutique, ils affichent par exemple les noms de Nina chez Sanofi, Annabelle chez Pierre Fabre. De la définition de la cible et de l’application à leur maintien en vie réelle en passant par le choix de la technologie et le déploiement, mind Health revient sur les sept points à prendre en compte.

1 - Définir l’usage

Avant de travailler sur la technologie de l’agent conversationnel, la première étape consiste à bien définir la cible. En effet, le contenu et les contraintes réglementaires ne sont pas les mêmes quand le chatbot doit dialoguer avec des professionnels de santé ou avec des patients. “Dans l’industrie, nous avons trois types d’utilisateurs : les laboratoires qui ont des sites Internet à destination des patients sur des maladies ; ceux qui veulent répondre aux professionnels de santé pour des questions sur leurs produits ; et les sociétés de technologies ou les agences qui n’ont pas d’intelligence artificielle et intègrent notre technologie dans un projet pour un laboratoire”, observe Alexis Hernot, cofondateur et CTO de Calmedica. Des stratégies adoptées notamment par Sanofi et Pier

Il vous reste 2114 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Mettre en place un chatbot en sept points