Pharma et DM  >  Etudes de cas  >  Comment Healsy s’appuie sur l’Amtim pour développer son IA de prédiction dans le diabète

Comment Healsy s’appuie sur l’Amtim pour développer son IA de prédiction dans le diabète



La start-up française vient de réaliser une étude observationnelle pour tester la validité de son modèle d’intelligence artificielle de prédiction dans le domaine du diabète. Son dirigeant, Stéphane Bidet, et le professeur de médecine en charge de l’Amtim, Éric Renard, détaillent pour mind Health cette collaboration.

Développer une solution de prédiction pour les patients diabétiques, tel est l’objectif de la start-up Healsy. Et pour y parvenir, la société créée en juin 2016 s’est rapidement rapproché du CHU de Montpellier, de l’équipe d’Éric Renard, coordinateur du département d’endocrinologie, diabète, nutrition de l’établissement, et de l’Association d’aide aux malades traités par infusion médicamenteuse (Amtim). “Nous prenons part aux développements et aux évaluations de pompes à insuline, de systèmes de mesure du glucose en continu et de pancréas artificiels. L’association est constituée d’une dizaine de médecins, de cinq infirmières et d’attachés de recherche clinique. Nous avons une file active de 1 200 patients traités par pompe”, confie Eric Renard. Son service compte une trentaine d

[1180 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous