Services de santé  >  Entretiens  >  Nicolas Schaettel (Hypno VR) : “Pour commercialiser notre solution, nous sommes principalement en contact avec des médecins”

Nicolas Schaettel (Hypno VR) : “Pour commercialiser notre solution, nous sommes principalement en contact avec des médecins”



Hypno VR commercialise depuis fin septembre une solution d’anesthésie sous hypnose fonctionnant sur des casques de réalité virtuelle grand public. Nicolas Schaettel, cofondateur, explique comment la start-up se fait une place dans les établissements de santé.

Comment avez-vous mené les premiers essais cliniques avec les hôpitaux ?

Quand nous avons imaginé la preuve de concept, le centre médico-chirurgical obstétrique de Schiltigheim s’est rapidement montré intéressé pour l’utiliser autour de la ponction d’ovocyte, qui est un geste court mais douloureux et anxiogène. Les résultats ont vite été concluants, tant auprès des p

Il vous reste 541 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Nicolas Schaettel (Hypno VR) : “Pour commercialiser notre solution, nous sommes principalement en contact avec des médecins”