Dataroom  >  Actualités  >  Les Français prêts à utiliser l’IA dans la santé, tant qu'elle ne délivre pas de décision médicale

Les Français prêts à utiliser l’IA dans la santé, tant qu'elle ne délivre pas de décision médicale



Pour son observatoire sociétal du médicament, le Leem (Les Entreprises du médicament) s’est penché sur la perception qu'ont les Français du recours à l’intelligence artificielle dans le domaine de santé. Résultat : une majorité y voit un intérêt pour une meilleure orientation dans le parcours de soins, mais se méfie de l’utilisation à des fins de diagnostic ou de prescription.

“Un recours à l’intelligence artificielle pourrait être envisagé par un Français sur deux pour des interventions indirectes vis-à-vis de leur santé”, signale le Leem dans la 8e édition de son observatoire sociétal du m&eacut

Il vous reste 330 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les Français prêts à utiliser l’IA dans la santé, tant qu'elle ne délivre pas de décision médicale