Services de santé  >  Entretiens  >  Laurent Treluyer (AP-HP) : “Nous sommes en train de transformer notre DSI pour en faire un centre de services”

Laurent Treluyer (AP-HP) : “Nous sommes en train de transformer notre DSI pour en faire un centre de services”



Le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch a déclaré le 15 janvier dernier faire “le pari de la digitalisation et du numérique”. Un pari que relève Laurent Treluyer, à la tête des systèmes d’information du plus grand centre hospitalier européen depuis bientôt quatre ans. Comment mène-t-il la transformation numérique d’un groupe de 39 hôpitaux, quelque 100 000 employés et plus de 9 millions de patients ?

Comment s’organise la DSI de l’AP-HP ?

Elle compte environ 850 personnes, dont la moitié relève de la DSI centrale - les équipes que je dirige, sur le campus Picpus (XIIe arrondissement de Paris) - et l’autre moitié directement de nos hôpitaux. Ces dernières exercent davantage un travail de proximité quand la DSI centrale met en place l’ensemble des applications transversales. Nous sommes organisés en “comitologie” (soit des groupes de travail chargés de grandes thématiques, ndlr) : autour de nos systèmes d’information de gestion, autour du patient et sur nos infrastructures et services. La dernière comitologie s’appelle WIND, pour Web, Innovation, Data. Elle traite de toutes les applications mobiles, des sites web...

Quels sont les principaux projets du schéma directeur des systèmes d’information 2016-2021 ?

Il en établit deux dans la période. D’abord le déploiement d’Orbis, notre dossier patient informatisé unique pour l’ensemble de l’AP. Le deuxième grand projet, plu

[1413 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous