Droit devant  >  Actualités  >  La Cnam autorise les messageries instantanées pour la téléconsultation

La Cnam autorise les messageries instantanées pour la téléconsultation



La prise en charge de l’acte de téléconsultation exige la connexion à une solution vidéo “garantissant la confidentialité et la sécurité des échanges”, dixit l’Assurance maladie. Sauf qu’elle autorise pour ce faire l’utilisation d’applications telles que Skype ou FaceTime… Faut-il s’en inquiéter ?

“Les outils de communication vidéo existants sur le marché (exemple : Skype, FaceTime…) apparaissent suffisamment sécurisés pour l’échange vidéo avec le patient lorsqu’il est connu.” Cette précision de l’Assurance maladie (Cnam), publiée mi-septembre à l’occasion du remboursement de la téléconsultation, a été relevée par l’ancien président de la Société française de t&eacu

[722 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous