Services de santé  >  Etudes de cas  >  Géolocalisation des patients : le CHP Saint Grégoire revient sur l’adoption d’Ambutrack (Télécom Santé)

Géolocalisation des patients : le CHP Saint Grégoire revient sur l’adoption d’Ambutrack (Télécom Santé)



En 2017, le CHP Saint Grégoire a mis en place la solution de géolocalisation des patients Ambutrack, éditée par Télécom Santé. L’objectif : fluidifier et optimiser le parcours des patients en ambulatoire. Sophie Bensoussan, directrice des projets, des achats et de la logistique de l’établissement, revient pour mind Health sur l’installation de cette solution, les difficultés rencontrées et les premiers résultats.

Au CHP Saint Grégoire près de Rennes, 60 % des 120 opérations réalisées chaque jour le sont en ambulatoire. Pour moderniser le circuit de ces patients hospitalisés pour la journée, le CHP souhaitait démédicaliser le parcours. “Nous souhaitions démédicaliser la phase avant l’intervention et, quand cela est possible, éviter que le patient soit dans un lit dans une chambre lorsque ce n’est pas indispensable”, explique Sophie Bensoussan, directrice des projets, des achats et de la logistique du CHP. En moyenne, 200 patients par mois sont concernés. L’établissement a alors eu l’idée de créer des salons préopératoire

Il vous reste 886 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Géolocalisation des patients : le CHP Saint Grégoire revient sur l’adoption d’Ambutrack (Télécom Santé)