Financeurs et acteurs publics  >  Entretiens  >  Jacques Lucas (CNOM) : “L’Ordre n’est pas un idolâtre du numérique ni un technophobe grincheux”

Jacques Lucas (CNOM) : “L’Ordre n’est pas un idolâtre du numérique ni un technophobe grincheux”



Le Conseil national de l’Ordre des médecins a publié en juin un guide RGPD avec la Cnil et prépare un guide sur la réputation numérique des médecins. Il intervient également autour des sujets de télémédecine. Son vice-président en charge des questions liées au numérique, Jacques Lucas, détaille les positions de l’organisation.

Comment le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) est-il organisé pour les questions relevant du numérique ?

Nous avons mis en place un groupe pour piloter les questions liées au numérique. Il est composé d’une quinzaine de confrères avec des niveaux divers sur ces sujets mais tous une appétence. Nous nous réunissons tous les mois. Nous sommes dans une société numérique. Il faut être intégré dans la société telle qu’elle est.

Vous avez notamment publié le 20 juin 2018 un guide pratique sur le RGPD avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Comment s’est fait cette collaboration ?

Nous nous sommes coordonées très facilement avec le Cnil pour élaborer et rédiger conjointement un guide pratique destiné aux médecins. Il s’agit de les accompagner dans leurs obliga

[1192 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous