Services de santé  >  Etudes de cas  >  Données patients : Comment le GHICL a créé le laboratoire Kashmir

Données patients : Comment le GHICL a créé le laboratoire Kashmir



En 2017, le groupement des hôpitaux de l'Institut catholique de Lille (GHICL) a mis en place un laboratoire de données réunissant tous les systèmes d'informations. Arnaud Hansske, à l'origine de ce projet, revient sur sa mise en place et ses premiers résultats.

Le groupement hospitalier de l'Institut catholique de Lille (GHICL) regroupe cinq établissements, dont deux hôpitaux, une clinique et deux Ehpad, sur trois sites différents. Cet ensemble universitaire, qui comprend un important département de recherche, compte en son sein de nombreux chercheurs, thésards, internes et médecins portant des projets nécessitant l'utilisation de données de santé. En 2015, le groupement a mis en place une direction de l'information médicale, regroupant les secrétariats médicaux, les services sanitaires et les archives, ainsi qu'une direction des systèmes d'information. Elle a placé à leur tête un même directeur, le médecin Arnaud Hansske. "L

[961 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous