Financeurs et acteurs publics  >  Entretiens  >  Chahra Louafi (Bpifrance) : "Dans la e-santé, les jeunes entrepreneurs sont parfois un peu naïfs"

Chahra Louafi (Bpifrance) : "Dans la e-santé, les jeunes entrepreneurs sont parfois un peu naïfs"



Doté de 50 millions d'euros, le fonds patient autonome a été créé en décembre 2017 pour soutenir les jeunes sociétés de la e-santé. Il vient de réaliser son premier investissement, dans la société Invivox. Sa directrice Chahra Louafi expose à mind Health les particularités de ce fonds et ses ambitions pour la suite.

Pourquoi avoir attendu huit mois pour réaliser le premier investissement du fonds ?

La santé connectée est un domaine à part dans la santé, car il n'y a pas de référentiel. Nous sommes sur des nouveaux usages et c'est à nous de faire le tri et de tout construire. De plus, contrairement à la biotech par exemple, la e-santé est un

Il vous reste 466 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Chahra Louafi (Bpifrance) : "Dans la e-santé, les jeunes entrepreneurs sont parfois un peu naïfs"