Pharma et DM  >  Dossiers  >  Incubateurs et accélérateurs santé : quels investissements pour quels résultats ?

Incubateurs et accélérateurs santé : quels investissements pour quels résultats ?



Pour rencontrer des start-up et tester des innovations, les entreprises du monde de la santé sont nombreuses à miser sur des programmes d’incubation ou d’accélération. Mais derrière la communication, qu'apportent réellement ces initiatives aux groupes et aux start-up ? Quels en sont les conditions de réussite et les écueils ? Harmonie Mutuelle, Paris&Co, les laboratoires Expanscience et des start-up ayant participé à ces programmes partagent leur expérience

45 % des start-up françaises font appel à un incubateur ou accélérateur pour doper leur croissance, indique le baromètre 2017 EY sur la performance économique des start-up numériques en France. . En 2016, la France comptait 250 incubateurs et 50 accélérateurs, relève pour sa part Boston Consulting Group. La santé ne fait pas exception, même si ces programmes spécialisés y sont relativement récents. Techcare Paris&Co a été créé en 2014, Ipsen a créé un programme d’accélération en 2016, Bpifrance a lancé son accélérateur dédié à la santé fin 2017 et la fondation du groupe de cliniques privées Ramsay Generale de Santé a accueilli la pr

[1383 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous