Services de santé  >  Entretiens  >  Olivier Angot (Normand’e-santé) : “Avec la fusion des deux GCS de Normandie, nos missions et notre budget s’élargissent”

Olivier Angot (Normand’e-santé) : “Avec la fusion des deux GCS de Normandie, nos missions et notre budget s’élargissent”



Olivier Angot était depuis 2012 le directeur du GCS télésanté Basse-Normandie. Depuis janvier, il est officiellement à la tête du GCS Normand’e-santé, fusion des GCS de Basse et Haute Normandie. Pour mind Health, il explique les étapes et les enjeux de cette fusion et présente sa vision du rôle des GCS.

De quelles ressources dispose le GCS Normand’e-santé aujourd’hui ?

Nous sommes aujourd’hui 23 collaborateurs et prévoyons de recruter pour arriver au nombre de 30 d’ici la fin de l’année. En termes de budget, le compte de résultat 2017 du GCS Haute-Normandie s’élevait à 1,25 million d’euros, et celui de Basse-Normandie à 2,2 millions d’euros. Le nouveau GCS a un budget prévisionnel sur 2018 d’environ 8 millions d’euros. Il s’agit toutefois d’une fourchette haute, qui dépendra dans la réalité des projets et des subventions allouées. Nos budgets dépendent principalement de l’ARS mais nous prévoyons également de répondre à un appel à projets FEDER du Conseil Régional. Plus vraisemblablement, nous devrions disposer d’un budget d’envir

[1022 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous