Pharma et DM  >  Etudes de cas  >  Cybersécurité : Pierre Fabre opte pour la centralisation pour protéger toutes ses filiales

Cybersécurité : Pierre Fabre opte pour la centralisation pour protéger toutes ses filiales



Le laboratoire pharmaceutique présent dans 47 pays et disposant d’une cinquantaine de filiales a choisi de centraliser la gestion de ses infrastructures de sécurité informatique. Les équipes de Pierre Fabre et du prestataire IMS Networks détaillent à mind Health le déroulement du projet.

“Nous avons environ une suspicion de cyberattaque qui nécessite des investigations pour lever le doute chaque mois. Généralement, ce sont plusieurs points d’accès externes qui sont attaqués simultanément. Il est donc très important de pouvoir apporter une réponse sur tous nos points d’accès immédiatement”, signale Philippe Caille, directeur de la sécurité du système d’information (DSSI) au sein de la Dopsi (direction digital - organisation processus et systèmes d'information) de Pierre Fabre. Pour faire face à ce risque, le groupe a entamé en 2015 un projet de centralisation de la gestion de la sécurité périmétrique de ses systèmes d’informations à travers le monde. “Nous avons fait le constat que nous n’étions pas en mesure de gérer de mani&egr

[1128 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous